Catherine Mari

Catherine Mari est Maître de Conférences à l’Université de Pau. Après avoir soutenu une thèse sur l’œuvre romanesque et critique de David Lodge («David Lodge ou l’esthétique du compromis», 1994), elle a enseigné la littérature britannique contemporaine – dont, par exemple, des œuvres de John McGahern et de John Fowle. Depuis huit ans, elle assure les cours de licence et de concours sur Shakespeare. Elle donne également des cours d’analyse textuelle en Master 1. En outre, elle a eu l’occasion de travailler, pour la préparation de l’oral du CAPES, sur la nouvelle et sur l’épreuve de synthèse qui l’a remplacée – ELE – sur laquelle elle a écrit, en 2001, un ouvrage aux éditions Ellipses.  Son domaine de recherche couvre essentiellement le roman post-moderne qui fait usage du passé (époque victorienne mais aussi Renaissance), la littérature de «genre» (roman policier, roman utopique, nouvelle)et le roman irlandais. Elle a écrit plusieurs articles sur des écrivains tels que A.S. Byatt, Charles Palliser, Michael Dibdin, Margaret Atwood, Robert McLiam Wilson, Colum McCann. Elle a un ouvrage en cours sur A. S. Byatt pour les éditions Ophrys (sous la direction de Paul Veyret).

Publications associées

>> auteurs